La nouvelle fille de Wonder Woman est un hommage de DC aux origines polyamoureuses

La nouvelle fille de Wonder Woman est un hommage de DC aux origines polyamoureuses

Cette semaine Femme merveilleuse Le 800e numéro marque un anniversaire pour le titre phare de DC et la conclusion de la course des écrivains Becky Cloonan et Michael W. Conrad sur la série. L’écrivain Tom King et l’artiste Daniel Sampere sont la prochaine équipe à s’occuper du livre, et # 800 a offert un avant-goût puissant de leur plan : une histoire se déroulant des décennies dans le futur de l’univers DC, mettant en vedette la fille de Wonder Woman, Lizzie.

Pourquoi Lizzie ? Eh bien, c’est l’abréviation d’Elizabeth, ce qui signifie Elizabeth Marston Prince. Prince, avec une longue tradition, est le nom de famille choisi par Diana. Mais avec quel Marston Diana Prince s’est-elle associée pour mettre Lizzie au monde ? C’est à King et Sampere de le savoir, et à nous de savoir quand leur course commencera le 19 septembre.

Mais ici, dans le monde réel, il s’avère qu’Elizabeth Marston est le nom du trio polyamoureux qui a inventé Wonder Woman en premier lieu.

Que se passe-t-il d’autre dans les pages de nos bandes dessinées préférées ? Nous vous le dirons. Bienvenue dans Monday Funnies, la liste hebdomadaire de JeuxServer des livres que notre éditeur de bandes dessinées a appréciés la semaine dernière. C’est en partie des pages de société sur la vie de super-héros, en partie des recommandations de lecture, en partie “découvrez cet art cool”. Il peut y avoir des spoilers. Il n’y a peut-être pas assez de contexte. Mais il y aura de grandes bandes dessinées. (Et si vous avez manqué la dernière édition, lisez ceci.)


Image : Tom King, Daniel Sampere/DC Comics

Le chercheur universitaire et auteur de bandes dessinées William Moulton Marston obtient un crédit officiel pour la création de Wonder Woman. Mais les historiens s’accordent à dire qu’il a été, à tout le moins, inspiré et probablement collaboré avec ses deux partenaires, Elizabeth Marston et Olive Byrne. Elizabeth et Olive ont nommé leurs enfants William l’un après l’autre, les ont élevés ensemble et ont continué à partager leur maison pendant près de 50 ans après sa mort jusqu’au décès d’Olive en 1990.

Ce qui nous amène à Lizzie, fille de Diana. Que sait-on d’elle ? Bit! L’histoire de King et Sampere semble la présenter comme la petite sœur autoritaire que les enfants de Batman et Superman n’ont jamais demandée, sans parler de trucs sinistres sur les trois lassos du destin, un roi emprisonné et “le mythe qui a tué l’Amérique et a donné naissance vers une nouvelle Merveille. Il faudra attendre septembre Femme merveilleuse #1 pour plus.

Lors d'une fête bruyante remplie de super-héros Marvel en civil, Captain Marvel n'a d'yeux que pour la vraie célébrité : Jeff, l'adorable Land Shark.

Image : Kelly Thompson, Javier Pina, David Lopez/Marvel Comics

Il est tout à fait approprié que Kelly Thompson, co-créatrice de Jeff the Land Shark et auteur de sa série à succès Marvel Unlimited, l’inclue dans son dernier numéro de capitaine merveille avant de se doter également d’une nouvelle équipe créative et d’un nouveau n°1 cet automne. C’est toujours très charmant que son statut de célébrité fonctionne également sur les super-héros de l’univers Marvel.

Une collection chaotique de vignettes sur deux pages montre des explosions lumineuses et les mains sombres de Nightwing : c'est une perspective à la première personne d'être piégé à l'intérieur d'un wagon de métro qui explose, dans Nightwing #105 (2023).

Image : Tom Taylor, Bruno Redondo/DC Comics

L’écrivain Tom Taylor et l’artiste Bruno Redondo ne sont pas étrangers à l’imposition de restrictions artistiques sauvages sur leur La nuit affaires. Mais les lire, c’est comme regarder une compilation d’astuces : “Pourquoi essaieraient-ils de faire ça ? omg ils l’ont fait.”

Cette semaine La nuit il est entièrement «tourné» à la première personne, faisant beaucoup usage de surfaces réfléchissantes, de dessins à la main et, peut-être le plus surprenant, d’une demi-douzaine de pages dans un intérieur de voiture de métro extrêmement détaillé. J’espère que Dieu Redondo l’a simulé dans un benchmark 3D, car l’idée qu’il le fasse à main levée me donne envie de m’évanouir. Et puis il va et produit cette page de destination de ce à quoi ça ressemble d’être dans la voiture quand un missile la frappe. Juste étourdi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*